Le 14 janvier 2019 à Nairobi, Kenya, MEST Africa a annoncé l’ouverture des candidature pour la deuxième edition de son défi annuel MEST Africa Challenge.

MEST Africa Challenge un concours panafricain pour les entreprises basées au Ghana, au Nigeria, au Kenya, en Afrique du Sud et en Côte d’Ivoire qui sont prêtes à se développer sur de nouveaux marchés. Cette année, les finalistes de chaque pays participeront à la conférence  du MEST Africa à Nairobi, au Kenya, du 10 au 12 juin 2019, où ils seront de nouveau en compétition sur une scène mondiale pour un investissement en capital pouvant atteindre 50 000 dollars et la possibilité de rejoindre la communauté panafricaine des incubateurs du MEST.

« Cette année, nous sommes à la recherche des startups les plus passionnantes du continent africain qui sont en phase de développement et sont prêtes à se lancer sur de nouveaux marchés et à continuer à trouver des solutions aux problèmes africains  »  a déclaré Aaron Fu, le directeur général du MEST.

L’équipe de MEST, en collaboration avec Microsoft, sponsor platinium de cette année. « Nous sommes ravis de nous associer au MEST « , a déclaré Chris Lwanga, directeur chez  Microsoft. « Chez Microsoft, notre mission est de donner à chaque personne et à chaque organisation a travers le monde,  les moyens d’accomplir davantage. Nous croyons fermement que l’innovation est le droit de tout être humain à naître et nous attendons avec impatience de voir de nos propres yeux l’incroyable innovation venant du Ghana, du Nigeria, du Kenya, d’Afrique du Sud et de Côte d’Ivoire. »

>>> Lire Aussi >>> Facebook lance une fonctionnalité pour lancer des pétitions

Le MEST Africa Challenge qui a été inauguré en 2018 a vu plus de 700 candidatures sur quatre marchés, dont 40 se sont qualifiées pour les finales régionales à Accra, Lagos, Nairobi et Cape Town. Un représentant de chaque équipe s’est rendu par avion au Cap, où il s’est présenté devant un jury composé de membres de Facebook, de MTN et de MEST, ainsi que d’investisseurs, d’entrepreneurs panafricains et de dirigeants d’entreprises du monde entier qui ont participé à la conférence. Accounteer, une société nigériane de comptabilité dématérialisée, a remporté le premier prix, dont 50 000 $US et un espace dans l’incubateur MEST de Lagos.

Les inscriptions pour la compétition de cette année seront ouvertes du se poursuivent jusau’au 15 février 2019. Pour en savoir plus sur la compétition et déposer une candidature, cliquez ici.

Si vous êtes une startup dans les nouvelles technologies, qui opère dans n’importe quel secteur, et que vous générez des revenus  et vous souhaitez nous démontrer pourquoi vous devriez être pris au sérieux en tant que leader dans votre domaine, nous vous encourageons à postuler. Les meilleures entreprises de chaque région seront invitées à participer à des événements régionaux à Accra, Nairobi, Lagos, Cape Town et Abidjan.

Les événements régionaux auront lieu aux dates suivantes, dans les locaux de l’incubateur du MEST ou d’un partenaire :

Accra : Mercredi 27 février

Nairobi : Mercredi 27 février

Lagos : jeudi 28 février

Le Cap : jeudi 28 février

Abidjan : jeudi 28 février

Critères de sélection:

  • Etre post-revenu
  • Opérer sur le marché sur lequel ils postulent
  • Être principalement axé sur la technologie

Postulez ici pour la competition 2019 du MEST Africa.

À PROPOS DE MEST AFRICA

Lancé en 2008, le MEST est un programme panafricain de formation, un fonds d’amorçage, un incubateur et une plaque tournante pour les entrepreneurs en technologie en Afrique, qui offre une formation aux compétences essentielles en développement de logiciels, en affaires et en communication, ainsi qu’un financement d’amorçage et des programme d’incubation et d’accélération. Basé à Accra, au Ghana, le MEST est financé par la Fondation Meltwater, la branche à but non lucratif de Meltwater, un leader mondial de l’intelligence médiatique.