Pour la toute première fois, Huawei a expédié plus de smartphones que Samsung dans le monde, selon des données fournies par la société d’analyse Canalys.

Huawei a expédié 55,8 millions de smartphones en fait en baisse de 5 % par rapport à l’année précédente. Samsung de son côté a connu une chuté de 30 % passant à 53,7 millions.

Conserver cette première place est maintenant le grand challenge d’Huawei. Plus de 70 % des appareils de Huawei sont désormais vendus en Chine, qui n’a pas été aussi durement touchée par COVID-19 que la plupart des principaux marchés de Samsung acteur mineur en Chine.

Dans une déclaration à The Verge Huawei, affirme : “Notre entreprise a fait preuve d’une résilience exceptionnelle en ces temps difficiles. Dans une période de ralentissement économique mondial et de défis sans précédent, nous avons continué à croître et à renforcer notre position de leader en fournissant des produits innovants et une expérience aux consommateurs”.

“C’est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an”, a déclaré Ben Stanton, analyste principal de Canalys. “Sans COVID-19, cela ne serait pas arrivé. Huawei a pleinement profité de la reprise économique chinoise pour relancer son activité dans le domaine des smartphones”.

Malgré un matériel impressionnant, les téléphones de Huawei sont désormais difficiles à vendre à la plupart des consommateurs en dehors de la Chine, car ils sont bloqués pour l’utilisation des services de Google. Il est difficile de voir l’entreprise rester au premier rang une fois que la demande mondiale de smartphones aura repris. Samsung vient de dire qu’elle s’attend à de meilleures ventes au prochain trimestre grâce au lancement de nouveaux téléphones phares.