Google se lance dans les jeux vidéo à travers un service de streaming de jeu appelé Stadia. La société a dévoilé son projet ce mardi 19 mars 2019, à l’occasion d’un keynote organisé dans le cadre de la GDC à San Francisco. .

Stadia se présente comme l’évolution des efforts de Google pour rendre les jeux vidéo en un service à la demande fiable et viable. Avec ce service, Google veut devenir le « Netflix des jeux vidéo ». Il sera disponible dans le courant de cette année aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni et en Europe.

Selon Google, Stadia est plus puissante que la Xbox One X et la PS4 Pro. Idéalement, les utilisateurs pourront jouer à n’importe quel jeu sur n’importe quel appareil connecté – pensez à Devil May Cry 5 sur votre iPhone, à Dead Cells sur votre télévision intelligente ou à Apex Legends sur un Mac. Stadia sera en mesure de diffuser des jeux en couleurs au format 4K, 60FPS et HDR au lancement, mais il supportera le 8K plus tard.

Stadia vient avec ses manettes dédiées, avec des fonctionnalités inédites. La manette se connecte via Wi-Fi et est équipée d’un bouton de partage pour diffuser en direct sur YouTube, en public ou en privé. Elle a aussi un bouton Google Assistant pour solliciter l’assistant vocal à tout moment. Malgré ce controller Stadia est compatible avec la manette existante.

Avec cette numérisation la plateforme offre aux développeurs de vendre leurs jeux autrement, y compris directement via YouTube et les flux en direct de Twitch. Il permet d’accéder instantanément aux jeux. Par exemple, chargez une bande-annonce d’Assassin’s Creed: Odyssey sur YouTube et, à la fin, si vous cliquez sur le bouton « Jouer ». Le jeu se chargera en moins de cinq secondes dans votre navigateur Chrome, prêt à jouer.

La fonction de lecture simultanée de Stadia permet aux internautes qui regardent un jeu en direct sur YouTube de joindre le jeu de ce diffuseur. Le partage d’état, quant à lui, permet aux utilisateurs d’envoyer des liens vers des sections spécifiques d’un jeu. Leurs amis peuvent alors simplement cliquer et jouer à partir de là dans le navigateur Chrome.

Google a également testé les limites de Stadia en streaming. Le bêta-test du projet a débuté l’année dernière, permettant à certaines personnes de jouer à Assassin’s Creed: Odyssey, un jeu AAA, via le navigateur Chrome.    

Doom Eternal sur Stadia

Depuis des années, Google prépare sa percée dans les jeux vidéo et a recruté une poignée de dirigeants de premier plan, notamment des anciens de chez Sony, le directeur de Xbox, Phil Harrison et le visionnaire Assassin’s Creed, Jade Raymond. Raymond est officiellement à la tête de Stadia Games Entertainment, la nouvelle division de développement de jeux de Google.

Google n’est pas le seul géant de la technologie à agir dans le domaine de la diffusion en continu de jeux. Microsoft possède déjà le service d’abonnement Xbox Game Pass et apprêterait une console axée sur le streaming. Geforce Now, de NVIDIA, offre une solution transparente depuis quelques années en version bêta. PlayStation Now est également une chose, bien que cela reste relativement peu fiable au jour le jour.

Google a un avantage certain sur ses concurrents avec son réseau de cloud robuste comprenant plus de 7 500 nœuds répartis dans le monde. Des sociétés de moteurs de jeu de premier plan, notamment Unreal et Unity et des studios tels qu’ID Software créateur de Doom, collaborent déjà avec Google sur Stadia.

Source