La deuxième édition de l’Africa Web Festival, c’est officiellement ouvert ce 03 décembre 2015 à Abidjan. Voici un point rapide des évènements majeurs qui ont marqué cette première journée.

Pour cette première journée, nous avons eu droit à une ouverture officielle format émission TV présenté par Caroline Da Sylva diffusé en direct sur le web TV de la RTI. Ainsi, on a eu droit a une table ronde avec des invités comme le ministre des TIC brunos Nabanié Koné, et la fondatrice de l’AWF madame Sy Diawara. Le ministre a présenté l’environnement des TIC en Cote d’Ivoire et les actions majeurs du gouvernement en vue du développement des TIC en Cote d’Ivoire. Quant à Mme Sy Diawara, apres avoir exposé les raisons qui ont motivé la création du festival, elle a présenté les activités et les attentes de cette deuxième édition. Au compte de cette première journée, nous avons assisté à plusieurs conférence et table ronde autour de la thématique de la ville et des transports intelligents. Ainsi la conference « Le transport routier à l’ère des nouvelles technologies » animé par M. Ibrahima Koné (Directeur Général de QUIPUX Afrique, opérateur technique du Centre de Gestion Intégrée du Ministère des Transports.) a lever un coin de voile sur la modernisation du transport en Cote d’Ivoire. Cette première journée a aussi permis au participant de mieux dissocier le blogueur du journaliste lors du table ronde « La presse écrite face aux enjeux du numérique » avec Mme. Audrey N’dengue Paola (Rédactrice en chef Life Mag) et M. Simplice ALLARD (Groupe Cyclone). Il eut aussi la première mondiale de la série d’animation ivoirienne « la petite Pokou » du studios Afrikatoon bientôt diffusé sur TV5 Monde.
En fin de journée, il y a eu le lancement officiel des activités de la communauté French Tech Abidjan. Il faut rappeler qu’il y a eu d’autres activités majeures telles que celles de l’ANSUT et de la CICG et le début effectif de l’hackathon animé par Jonathan Hamel et la JCertif.
Cette journée s’est particulièrement bien passée avec plusieurs visiteurs ; des personnalités de renom, en passant par la communauté des technophiles, les étudiants et les élèves. Coté exposant, les différents stands étaient pleins à craquer.



Il faut noter cependant quelque bémol ; notamment le retard de la cérémonie d’ouverture, la salle des exposants qui n’était pas encore prêt à l arrivée des premiers visiteurs. Il faut noter aussi le report deux activités majeures au jour suivant.
Au menu de la deuxième journée la grande conférence sur les villes intelligentes, l’appel d’Abidjan pour la préservation de l’environnement, des ateliers, des présentations, des tables rondes, la suite de l’hackathon et le débat du bootcamp au féminin avec Mohamed Diaby.

L’AWF 2015 continue jusqu’au 5 décembre rejoignez nous dès maintenant à l’espace Latrille Event au deux Plateau.
#Afrogeek