Dimanche, SpaceX a établi un nouveau record en lançant 143 satellites en orbite à la mission Transporter-1. L’entreprise bat ainsi le record détenu par l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO), qui avait lancé 104 satellites en 2017.

La société spatiale américaine a lancé 143 satellites grâce à sa fusée Falcon 9. La fusée a décollé dimanche à 10h EST (15h GMT) de la station spatiale de Cape Canaveral en Floride. Le lancement était initialement prévu pour la veille, mais il a été retardé en raison de mauvaises conditions météorologiques.

La mission Transporter-1 marque le coup d’envoi d’une activité potentiellement lucrative pour SpaceX. Ce lancement rentre dans le cadre de son programme de covoiturage appelé Smallsat Rideshare Program. Le programme permet aux entreprises d’envoyer leur propre satellite dans l’espace au lieu d’acheter une fusée entière à un prix beaucoup plus élevé. Le programme offre ainsi un accès relativement bon marché à l’espace, à partir d’un million de dollars pour les 200 premiers kilos. Le fret supplémentaire coûte 5 000 dollars le kilo.

Les 143 satellites de la mission Transporter-1 de SpaceX empilée dans la fusée. (Crédit image : Planet/SpaceX)
Les 143 satellites de la mission Transporter-1 de SpaceX empilée dans la fusée. (Crédit image : Planet/SpaceX)

Les 143 engins spatiaux à bord de Falcon 9 de SpaceX comprennent 48 satellites d’imagerie terrestre pour Planet Labs, 17 minuscules satellites de communication pour la société Kepler basée à Toronto et 30 petits satellites pour les États-Unis et l’Europe emballés par Exolaunch, basé à Berlin en Allemagne.

À bord, se trouvent également de petites capsules de cendres humaines disposées par Celestis, une société de commémoration des vols spatiaux. SpaceX disposait également de 10 satellites pour Starlink sa société qui vise à fournir Internet dans des régions reculées du monde comme Loon d’Alphabet. Ce lancement porte à 955 le nombre d’unités Starlink dans l’espace. L’entreprise a pour objectif de lancer 30 000 satellites au total pour fournir une couverture mondiale.

De nombreuses agences spatiales rivalisent pour être présentes sur le marché des petits satellites, qui devrait atteindre 9,75 milliards de dollars d’ici 2027. Ce lancement record de SpaceX donne un avantage certain sur son rival.