Samsung a discrètement dévoilé le Galaxy A32 avant les Galaxy S21. C’est un appareil abordable qui se positionne comme le smartphone 5G le moins cher de Samsung à ce jour.

Le Galaxy A32 5G utilise un écran LCD TFT de 6,5 pouces à une résolution HD+. L’écran a un taux de rafraîchissement standard de 60 Hz. Il dispose d’une encoche pour goutte en forme de goûte d’eau qui abrite une caméra selfie de 13 mégapixels.

Le Galaxy A32 5G est alimenté par ce qui pourrait être la puce Dimensity 720 de MediaTek. Samsung a été moins précis à ce niveau notant un “processeur octa-core” cadencé à 2.0GHz dans les documents marketing. L’appareil dispose de 4, 6 ou 8 Go de RAM associé à 64 ou 128 Go sur toutes les options de RAM. Le stockage est extensible via Micro SD.

Pour la photographie, le Galaxy A32 est équipé de quatre caméras à l’arrière avec un capteur primaire de 48 mégapixels placé à côté d’un capteur ultra grand-angle de 8 mégapixels (ouverture de f/2,2) et d’un capteur de profondeur de 2 mégapixels (ouverture de f/2,2). Le dernier capteur est un objectif macro de 5 mégapixels (ouverture de f/2,4). L’appareil est équipé d’un objectif selfie de 13 mégapixels.

Outre les fonctions de connectivité de 5G, la 4G LTE et le Wi-Fi bi-band, l’A32 est également compatible avec le son surround grâce à la technologie Dolby Atmos. Il est équipé d’une énorme batterie de 5 000 mAh qui dispose de la charge rapide à 15W et l’USB-C. Il a un scanner d’empreintes digitales monté sur le côté.

Le Samsung Galaxy A32 est lancé en noir, blanc, bleu et violet pour 280 € en Europe, soit environ 153 000 Fr CFA. Avec ces spécifications et ce tarif, ce téléphone rentre en concurrence directe avec les Redmi Note et sur ce terrain, il est très difficile de battre les téléphones de Xiaomi. En dehors de la 5G Xiaomi fait en ce moment de bien meilleures offres que Samsung. Pour le même prix de départ de l’A32 G, vous pouvez obtenir 6 Go de RAM et 128 Go de stockage avec la charge rapide à 33 Watt avec le Redmi Note 9. Même scénario avec les smartphones d’Infinix et de Tecno. Si Samsung compte lancer ce périphérique en Afrique, il faut beaucoup plus que la 5G pour réussir surtout que la concurrence ne va pas tarder pour se lancer dans la 5G.