En début de l’année lors du CES 2020, Razer a dévoilé la manette Kishi pour les smartphones. La manette est un dock de contrôle qui donne à votre smartphone de vrais boutons et déclencheurs, le transformant en un clone du Nintendo Switch. Elle se présente comme l’outil parfait pour jouer aux jeux mobiles, mais aussi aux jeux streaming et jeux d’émulateurs.

Razer Kishi - Image : Engadget
Razer Kishi – Image : Engadget

Razer Kishi est une manette conçue pour être “universel”, en ce sens qu’il n’est pas limité à un modèle de smartphone particulier. Il existe deux variantes de la Kishi. La première se connecter aux smartphones Android avec un port USB type C et la seconde se connecter aux iPhones avec un port Lightning. Cette connexion câblée élimine la latence pendant les parties de jeux. Ce qui signifie que lorsque vous appuyez sur les boutons de la manette, vous verrez l’action s’effectuer instantanément à l’écran, une bien meilleure expérience de jeu que celle des alimenté par Bluetooth comme le Junglecat de Razer aussi.

Connecteur USB C - Image : Engadget
Connecteur USB C – Image : Engadget

L’utilisation d’une connexion câblée élimine le besoin d’une batterie au niveau de la manette. Elle puise son énergie directement du téléphone. L’alimentation de Kishi à partir de votre téléphone ne devrait pas entraîner une forte décharge de la batterie, il fonctionne comme tout autre dispositif d’entrée HID standard. Elle est équipée d’un port USB supplémentaire de type C en bas à droite de la manette qui permet de charger le smartphone lorsque la manette est connectée.

La Razer Kishi dispose de deux joysticks analogiques cliquables pour les entrées L3/R3, d’un pavé directionnel, de deux boutons d’épaule gauche (L1/L2), de deux boutons d’épaule droite (R1/R2) et des boutons A/B/X/Y. Il offre aussi un bouton d’accueil, un bouton retour et un bouton d’avance pour naviguer dans l’interface. Tous les boutons de la Kishi peuvent être redéfinis à l’aide de l’application Razer GamePad, ce qui permet aux joueurs de personnaliser les commandes en fonction de leurs besoins.

La version Android de la Kishi a été lancée le lundi 09 aux Etats Unis au prix de 90$ (~ 60 000 Fr CFA). Les premiers retours font état d’une meilleure expérience avec les services de cloud gaming comme Google Stadia et GeForce Now. L’intégration se fait immédiatement, mais dans certains cas vous devez mapper les entrées pour que ça fonctionne.

Kishi fonctionne aussi bien avec les jeux Android cependant certains jeux Android populaires comme Call of Duty : Mobile et PUBG Mobile ne sont pas encore compatibles. Les développeurs de ces jeux ne prennent pas en charge les manettes parce qu’ils veulent que les utilisateurs jouent sur un même pied d’égalité.

Arrière de la Kishi connectée à un smartphone- Image : Engadget  arriere
Arrière de la Kishi connectée à un smartphone – Image : Engadget arriere

En espérant que cette compatibilité arrive un jour au niveau de ses jeux, ci-dessous quelques jeux compatibles.

  • Fortnite
  • Black Desert Mobile
  • Armajet
  • GRID Autosport
  • Black Desert Mobile