L’univers des entreprises tech aux Etats-Unis est largement dirigé par les hommes cependant a coté d’eux un certain nombre de femme mène à bien de grandes entreprise telles que Facebook et Google. Vous trouverez dans cet article le mini portrait de 10 femmes qui mène l’univers TIC.

 

 1   Ginny Rometty et IBM
Virginia M. Rometty (58 ans) dirige IBM depuis 2012, entreprise qu’elle a intégré IBM en 1981. En 2012, elle fut la première à la tête de l’entreprise. Elle a fait toute sa carrière chez IBM, commençant en bas de l’échelle comme ingénieur informatique. Pendant 10 années consécutives, elle a été normé par le magazine Fortune comme les femmes les plus puissantes dans le monde des Affaires et a fini a n°1 en 2012, 2013 et 2014. Et en 2014 figurait 10e place du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde.

2   Sheryl Sandberg N°2 de Facebook

Sheryl Sandberg (46 ans) est la directrice des opérations de Facebook. Ella a rejoint l’entreprise en 2008 venant de chez Google. En 2012, elle devient première femme du conseil de direction de l’entreprise. Elle est l’auteur du bestseller « Lean In », œuvre dans laquelle elle demande plus d’égalité entre homme et femme au travail comme a la maison. Elle est actuellement 16e au classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde.

3   Angela Ahrendts et Apple 
 En mai 2014, Angela Ahrendts (55 ans) rejoins Apple en tant que senior vice président en charge les magasins et les ventes en ligne d’Apple. Occupant ainsi un poste stratégique qui était resté vacant pendant 18 mois. Avant Apple, elle a dirigé Burberry de 2006 à 2014. Elle occupe la 25e place classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde en 2015.

 

4   Safra Catz Co-directeur générale d’Oracle
En septembre 2014, Safra Catz (53 ans) est nommée a la tête du géant du logiciel Oracle. Elle est membre de l’entreprise depuis 1999. Elle rejoint le conseil de direction 2001 puis en 2011 coprésident et directrice financier du groupe. En 2014, elle était 14e femme la plus puissante du monde de Fortune. Elle occupe la 27e place classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde en 2015.

5   Ursula Burns, doyen de Xerox
Ursula Burns (56 ans) est la présidente et directrice générale de Xerox. Elle a intégré l’entreprise en tant que stagiaire en 1980 avant d’en gravir un à un tous les échelons et de parvenir à la tête en tant que directeur général en juillet 2009. Elle a fait de Xerox, une entreprise plus viable et rentable. Elle occupe la 27e place classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde en 2015.



6   Ruth Porat et les finances de Google
Ruth Porat (57 ans) est fait directrice des finances de Google et occupe le même poste au sein de l’entreprise mère Alphabet. Porat est une dure de Wall Street, elle a travaillé chez Morgan Stanley depuis 1987. En 2008, elle fait partir des conseillers du trésor américain dans la crise économique. En 2010, elle fut vice présidente de Investment Banking de Morgan Stanley et occupa la tête de Financial Institutions Group. Elle fugure à la 27e place du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde en 2015.

7   Marissa Mayer et le réveille de Yahoo 
Marissa Mayer (40 ans) a rejoint Yahoo en 2012 en tant que président et directrice général. Elle a fait toute sa carrière chez Google en rentrant dans l’entreprise en 1999 comme 20e employé et première femme codeuse. En 2002, elle est mentor de le programme APM (Associate Product Manager) de Google. Entre 2005 et 2015, elle fut vice président de Google Product Search. En trois années, elle a conduit à la mise à jour des contenus de Yahoo et multiplier les acquisitions pour faire prendre à la firme son virage vers les mobiles. En 2014, elle figurait a la 6e place du « 40 under 40 » de Fortune‍  et 16e des femmes d’affaires les plus puissantes du monde. Elle occupe la 36e place du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde en 2015.

8   Renée James la femme qui dirigeait Intel
En mai 2013, Renée James (51 ans) devint la président du fabricant de microprocesseurs Intel et va le rester jusq’en juillet de cette année. Elle comptabilise 28 années d’exprerience chez Intel, elle y a fait toute sa carrière et a occupé de nombreuses fonctions d’encadrement. En 2013, elle fut nommée membre de la NSTAC (National Security Telecommunications Advisory Committee), l’autorité de télécomunication americain. Cette année elle est devenu vice presisdent de cette autorité. Elle est actuellement 45e au classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde.

                                                                                                     

9   Amy Hood N°2 de Microsoft Amy Hood (43 ans) devint la première femme directrice des finances de Microsoft en 2013. Elle commença son parcours avec la firme de Redmond en 2002 en provenance de la banque Goldman Sachs et dirigea la division des affaires du groupes. Elle a également piloté et suivi de près les acquisitions de Yammer, de Skype et du jeu Minecraft. Elle figure à la 51e place du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde en 2015.


                                                                                                    

10   Meg Whitman, président de HP
Meg Whitman (59 ans) est à la tête de Hewlett-Packard depuis 2011. Elle débuta sa carrière chez Procter & Gamble puis passe par Bain, Walt Disney, DreamWorks et Hasbro. Elle a dirigé eBay pendant 10 ans de 1998 à 2008 où elle a contribué a l’expansion de l’entreprise. Elle conduit actuellement la scission en deux de la firme (sera effective le 1er novembre 2015). Actuellement, elle figure à la 95e place du classement Forbes des femmes les plus puissantes du monde.




Après ce bref résumé de celles qui font les entreprises numériques au Etats-Unis, je ne peux qu’inciter mes sœurs à s’intéresser a la chose technologique. Et j’invite beaucoup à faire leur du premier Female Techcamp de Cote d’Ivoire qui aura lieu en début d’octobre prochain.

Source: Forbes   BFMTV