À peine les affichages 4K commencent à devenir une réalité chez les consommateurs les affichages 8K se pointent. Les résolutions des moniteurs continuent d’augmenter, de même que les fréquences de rafraîchissement et les profondeurs de couleurs, nécessitant plus de bande passante pour transporter les signaux des prochaines générations de moniteurs. Pour palier à cette croissance plutôt impressionnante des résolutions d’Affichage la Video Electronics Standards Association (VESA) a dévoilé ce mercredi 26 juin le DisplayPort 2.0.

Le DisplayPort 2.0 offre près de trois fois plus de bande passante que son prédécesseur le DisplayPort 1.4. Il transpose un certain nombre de fonctionnalités précédemment optionnelles sur la nouvelle norme, créant ainsi à bien des égards une nouvelle base de référence pour l’interface.

>>> Lire Aussi >>> Le nouveau Raspberry Pi 4 offre des améliorations majeures avec lecture 4K et 4 GO de RAM 

 

La grande nouvelle ici, bien sûr, est la bande passante brute. Les versions actuelles de DisplayPort – 1.3 et 1.4 offrent une bande passante allant jusqu’à 32,4 Gbps, ou 25,9 Gbps après surcharge, ce qui est suffisant pour un moniteur 4K couleur standard de 16,7 millions de couleurs (24 bits) à 120Hz ou jusqu’à 98Hz pour 1 milliard + de couleur (30 bits). C’est beaucoup de bandes passante, mais cela n’est toujours pas suffisant pour la nouvelle génération de moniteurs, notamment le nouveau moniteur 6K Pro Display XDR d’Apple et, bien sûr, les moniteurs 8K. En conséquence, le besoin de plus de bandes passante d’interfaces d’affichage continue de croître, ces moniteurs de nouvelle génération étant configurés pour être le point de basculement. Et tout cela est quelque chose que le rival HDMI Forum a déjà préparé avec son propre standard HDMI 2.1.

DisplayPort 2.0, quant à lui, affiche du 8K et plus. Il propose non pas un, mais plusieurs modes de débit, le mode le plus rapide de DisplayPort 2.0 dépassera les 80 Gbps de bande passante brute, soit environ 2,5 fois celle de DisplayPort 1.3 / 1.4. En plus de cela, DisplayPort 2.0 introduit également un schéma de codage plus efficace, ce qui réduit considérablement la surcharge de codage. En conséquence, la bande passante effective de la nouvelle norme culminera à 77,4 Gbps.

Concrètement, la nouvelle norme ouvre la porte à une résolution plus élevée à une fréquence de rafraîchissement plus élevée et des moniteurs de couleurs plus larges. DisplayPort 2.0 est suffisamment rapide pour prendre en charge un moniteur 8K sans aucune compression (y compris le sous-échantillonnage de la chrominance), mais également en couleur 30 bits, ce qui permet de prendre en charge le HDR même à une résolution aussi élevée. De même, les moniteurs 10K en couleurs 24 bits sont désormais possibles sans compression et les moniteurs 16K avec compression. Dans l’ensemble, les applications sont à peu près aussi variées que les fabricants le souhaitent, avec des options allant de l’assurance d’une bande passante suffisante pour la réalité virtuelle de prochaine génération à la mise en place de nouvelles configurations en cascade (moniteurs 5K à la chaîne) en mélangeant des données USB avec des moniteurs DisplayPort haute résolution. De nombreuses choses que VESA est heureuse de souligner, même HDMI 2.1, ne peut le faire.

VESA fournira son propre standard via le connecteur DisplayPort ou via USB-C. La société intègre également la technologie Thunderbolt 3 d’Intel.

>>> Lire Aussi >>> Bill Gates a admis que sa « plus grande erreur » est l’échec de Microsoft face à Android 

DisplayPort 2.0 représente l’une des étapes les plus importantes de l’histoire de DisplayPort et constitue l’aboutissement de plusieurs années d’efforts et d’améliorations majeures de cette norme omniprésente”, a déclaré Alan Kobayashi, président du conseil de VESA. Selon VESA, les premiers produits DisplayPort 2.0 devraient apparaître sur le marché d’ici à la fin de 2020.

Source

Via