Apple première entreprise technologique à atteindre une valeur boursière de 1 000 milliards de dollars

, Apple, Business

Ce jeudi 02 août 2018, Apple est rentré dans l’histoire en devenant la première entreprise américaine à atteindre une capitalisation boursière de plus de 1 000 milliards de dollars (environ 565 000 milliards de Fr CFA).

Cette performance fait suite à un bond de son action après avoir publié de solides résultats au troisième trimestre de l’année fiscale en cours. Le fabricant d’iPhone a non seulement surpassé ses propres prévisions et mais aussi celles des analystes, tout en faisant de bonnes prévisions pour le quatrième trimestre.

Apple n’est pas la première entreprise au monde à atteindre le billion de dollars. PetroChina, le géant groupe pétrolier chinois a franchi cette barre en 2007.

Si Apple était un pays, et que sa valeur boursière représentait son PIB, la firme de Cupertino se hisserait à la 17e place des pays les plus riches du monde en 2017, juste derrière l’Indonésie ( 1 011 Mds de dollars), mais devant la Turquie, les Pays-Bas, la Suisse et l’Arabie Saoudite. – Le Journal du Geek

Alors que le marché des smartphones est de plus en plus saturé, Apple a réussi à augmenter ses marges et le prix de vente de ses smartphones grâce à l’iPhone X. Les ventes d’iPhone ont à peine changé avec une augmentation de 1 %, mais le chiffre d’affaires de la marque a augmenté de 20 %. L’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires de 53,3 milliards de dollars, soit une progression de 17 % par rapport à l’année passée.

Les ventes d’iPad sont plus ou moins stables alors que les ventes de Mac sont en baisse. Au cours des dernières années, Apple a déclaré que les services vont devenir un élément clé du résultat net de l’entreprise. Tous ses services (Apple Music, iCloud, Apple Pay, etc.) représentent désormais un chiffre d’affaires de 9,6 milliards de dollars.

Les grandes entreprises technologiques ont été incroyablement performantes au cours de l’année écoulée. Alphabet (Google), Amazon et Microsoft ont tous une chance de franchir la barre des 1 000 milliards de dollars très prochainement.

Maintenant que les entreprises technologiques deviennent si puissants, cela soulève bon nombre de questions. Vont-ils pas causer des problèmes d’antitrust ? Y a-t-il assez de réglementation pour s’assurer qu’ils ne détiennent pas trop de pouvoir économique et politique ?

Source : TechCrunch     Via The Verge

Comments

comments

Laisser un commentaire