Google compte ouvrir un centre de recherche sur l’Intelligence Artificielle au Ghana. Découvrez pourquoi ?

, Afrique


Le 13 juin 2018 par le biais d’un billet de blog, Google a annoncé l’ouverture d’un centre de recherche sur l’intelligence artificielle (IA) à Accra, au Ghana. Le centre de recherche se concentrera sur l’utilisation de l’IA dans des domaines tels que la santé, l’agriculture et l’éducation.

Le nouveau centre d’IA au Ghana ouvrira ses portes plus tard cette année. Il embarquera des chercheurs et des ingénieurs en apprentissage automatique (machine learning).

L’ouverture prochaine de ce centre fait suite à la promesse de Sundar Pichai, PDG de Google, l’an dernier lors d’une visite à Lagos. Lors de sa visite, il avait annoncé que Google continuerait à rehausser son image sur le continent. À l’époque, Pichai a annoncé de nouveaux investissements dans les start-up africaines dans le cadre du Launchpad Accelerator. 

L’intérêt de Google pour l’Afrique arrive à un moment où beaucoup d’investisseur internationaux s’intéresse au continent. Selon les Nations unies, dans 30 ans, la population du continent occupera 25 % des 9 milliards d’habitants de la planète. Cela représente non seulement un énorme marché, mais aussi une belle opportunité pour les investisseurs de se positionner pour attendre le boom économique des pays du continent. Cependant, pourquoi le Ghana ?

>>> Lire aussi>>> Infinix Note 5 officiel : tourne avec l’intelligence artificielle et Android One de Google

Pourquoi le Ghana ?

Jeff Dean (chef d’équipe Google AI et Google Brain) a expliqué à CNN que ce choix est dû à la qualité des institutions académiques et des infrastructures du pays. Google a d’ailleurs mené d’importants investissements pour le renforcement de ces institutions et de l’infrastructure qui l’entoure. CSquared, une filiale d’Alphabet a installé un backbone de fibre optique à Accra pour aider à résoudre le problème de l’Internet dans le pays.

Le Ghana se trouve aussi dans une position idéale pour les affaires. Ainsi à partir du Ghana, il sera facile pour l’entreprise d’étendre son business en Afrique francophone ou de viser le plus grand marché d’Afrique, le Nigeria.

Via

Comments

comments

Laisser un commentaire