Ne vous laissez pas avoir, ce mannequin n’est pas humain

, Technologie

Shudu est un mannequin Instagram avec une peau noire impeccable qui compte plus de 100 000 suiveurs. Sa beauté est si frappante et incroyablement parfaite que vous pouvez presque croire que c’est réel. Mais détrompé vous elle n’est pas humain! 

Shudu Gram est un mannequin virtuel créé de toutes pièces par le photographe basé à Londres Wilson en utilisant la modélisation 3D. Il le qualifie de “premier mannequin virtuel au monde”.

“Fondamentalement Shudu est ma création, une pièce d’art sur laquelle je travaille actuellement”, a déclaré le photographe à Bazaar.com. “Elle n’est malheureusement pas un vrai modèle, mais elle représente beaucoup les vrais modèles d’aujourd’hui, il y a un grand mouvement avec les modèles de peau foncée, donc elle les représente et s’en inspire.” 

Shudu est une manière pour Wilson de créer du réel dans un monde ou tout devient faux. Il a confié “nous vivons dans un monde si filtré, où le réel devient faux. Je voulais rendre plus réel un fantasme, et l’apporté du virtuel au réel, l’amener complètement dans l’autre sens.

>>>Lire aussi>>> Voiture volante : voici la vision de Uber du futur

Wilson prend en moyenne trois jours à créer une seule image de Shudu. Shudu est inspirée d’une poupée Barbie, appelée Princess of South Africa.

Le mannequin généré par ordinateur rencontre un tel succès en ce moment. Il a même été utilisé par Fenty Beauty (marque de maquillage détenue par Rihanna) pour le lancement d’un produit.

🍊🍊🍊 . . 📸@cjw.photo . #fenty #fentybeauty #mattemoiselle #sawc #3dart

A post shared by Shudu Gram (@shudu.gram) on

Pour l’essentiel, Shudu a été largement bien réceptionnée, mais pas universellement. Récemment, un billet dans New Yorker a critiqué Wilson et son projet Shudu. Le billet soulignait en particulier, Wilson, un homme blanc avec un mannequin virtuel noir attirait plus l’attention alors que les vraies femmes noires sont sous-représentées dans l’industrie de la mode.

Shudu n’est pas le seul modèle généré par ordinateur sur Instagram. Miquela, un autre faux modèle compte plus 1 000 000 suiveurs et réussi même à vendre des marchandises dans lesquelles il est exhibé.

A post shared by *~ MIQUELA ~* (@lilmiquela) on


Que pensez-vous de ces faux mannequins ? Dénature-t-il le métier ou apport-ils un plus à la mode ?

Source Business Insider via Bazaar.com

Comments

comments

Laisser un commentaire