Microsoft acquiert LinkedIn pour 26 Milliard

, Business

Microsoft a annoncé le rachat du réseau social professionnel LinkedIn pour 26,2$.
Pour son acquisition, Microsoft va acheter 196 $ l’action soit une somme totale de 26,2 milliards $. Microsoft a déclaré que Jeff Weiner restera PDG du réseau CEO de LinkedIn et sera sous l’autorité du PDG de Microsoft Satya Nadella. La transaction devrait être finalisée d’ici la fin de 2016.
Selon les termes de l’acquisition, LinkedIn continuera à fonctionner comme d’habitude et conservera sa “marque distincte, sa culture et son indépendance”.

C’est le plus gros achat de Microsoft depuis l’arrivée de Satya Nadella à sa tête. Avec cette acquisition Microsoft qui cherche à consolider sa place sur le marché comme le gros fournisseur d’outils et de services de productivité. Pour Satya Nadella “l’équipe de LinkedIn a battis une entreprise fantastique centrée sur la connexion des professionnels du monde entier… Ensemble, nous allons pouvoir accélérer la croissance de LinkedIn, ainsi que de Microsoft Office 365 et Dynamics puisque nous cherchons à donner du pouvoir à chaque personne et organisation de la planète. “

Jeff Weiner, a déclaré à cet effet que son entreprise est a un nouveau tournant dans son histoire.
“Tout comme nous avons changé la façon dont le monde trouve les opportunités, cette relation avec Microsoft, et la combinaison de leur service de cloud et le réseau de LinkedIn, nous donne maintenant une chance de changer aussi la façon dont le monde fonctionne.
Les 13 dernières années, nous avons eu une position unique ; connecter les professionnels pour les rendre plus productifs et favoriser leur succès, et je suis impatient de diriger notre équipe à travers le prochain chapitre de notre histoire.

Microsoft n’a clairement signifié ce qu’il comptait faire avec cette acquisition de LinkedIn, mais il y transparaît facilement l’intention de Microsoft de s’incruster dans l’univers des réseaux sociaux chose qu’il n’a pas réussi en 2012 avec l’achat de Yammer à 1,2 milliard.

Source

Comments

comments

Laisser un commentaire