Cote d’Ivoire, Cybercriminalité : voici la liste des sites les plus utilisés par les brouteurs

, Abidjan 2.0
L’environnement des TIC est Cote d’Ivoire est en plein essor, cependant, il y 5 ans de cela le sort du pays était aux mains des cybercriminels. Même si le phénomène des brouteurs tend a disparaitre du fait des actions des communautés web et du gouvernement ivoirien, il faut souligner qu’il y existe encore des derniers remparts qui se croient intouchable. Voici la liste des sites web que ces deniers utilisent pour fomenter leurs différents coups.

Credit photo : Koaci.com
 

Comments

comments

Comment List

  • paul beausoleil 26 / 10 / 2016 Reply

    J’ai été victime d’une grosse arnaque. La coupable était une femme qui se dit être femme d’affaire du milieu pétrolier qui devait se rendre urgemment en Afrique. son arrivée, elle m'a fait signe de vie et nous avons dialogué sur skype pendant quelque semaine. Suite a cela, elle m'a dit qu’elle a été victime d’une agression et me demandait de l’aide, c’est a partir de cet instant que mon calvaire a commencé, j'ai dépensé jusqu'à 12.800 euros. Compte tenu de la situation, j’ai porté plainte auprès de ma gendarmerie mais rien n'a été fait car le coupable étant en afrique ainsi donc je me suis rapprocher du service interpol luttant contre les arnaques sur internet en afrique qui a pris mon dossier en main et cette personne qui se faisait passer pour un français a été arrêté puis j'ai récupéré mon argent ainsi que des dédommagements. Soyons vigilants sur internet et surtout sur les réseaux sociaux, alors si vous pensez être victime d'une arnaque, vous pouvez prendre contact avec le service Interpol et ils vous aideront à arrêter votre arnaqueur, voici leur adresse mail:

    interpol.police.antiarnaque@gmail.com

    Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils

  • Marius K. Kwadyo 26 / 10 / 2016 Reply

    Merci pour le temoignage

  • hermael lachance 06 / 03 / 2017 Reply

    J’ai été victime d’une grosse arnaque. Le coupable était un homme qui se dit être femme d’affaire du milieu pétrolier qui devait se rendre urgemment en Afrique. son arrivée, elle m’a fait signe de vie et nous avons dialogué sur Skype pendant quelque semaine. Suite a cela, elle m’a dit qu’elle a été victime d’une agression et me demandait de l’aide, c’est a partir de cet instant que mon calvaire a commencé, j’ai perdu jusqu’à 23.600 euros. Compte tenu de la situation, j’ai porté plainte auprès de ma gendarmerie mais rien n’a été fait car le coupable étant en Afrique ainsi donc je me suis rapprocher du service Interpol luttant contre les arnaques sur internet en Afrique qui a pris mon dossier en main et cette personne qui se faisait passer pour un français a été arrêté puis j’ai récupéré mon argent ainsi que des dédommagements. Soyons vigilants sur internet et surtout sur les réseaux sociaux, alors si vous pensez être victime d’une arnaque, vous pouvez prendre contact avec le service Interpol et ils vous aideront à arrêter votre arnaqueur, voici leurs adresses:

    mail: interpol.anticyberarnaque@gmail.com

    Site web: http://www.interpol-inter.hol.es

    Ouvrons les yeux et faisons attention aux faux profils

Laisser un commentaire